images af

Une fortune estimée à 80 millions de dollars, Aretha Franklin n’aurait pas laissé de testament, aucune disposition sur sa succession. Cela pourrait causer bien des ennuis aux héritiers. La Lady Soul, décédée le jeudi 16 août 2018 à Détroit dans le Michigan aux Etats-Unis, aurait amassé plus de 108 millions de dollars avant son décès à l'âge de 76 ans.

L'icône de la musique a quatre fils qui devraient partager sa fortune de plusieurs millions de dollars. Cependant, les enfants de Franklin débattent de la question de savoir si son amant Willie Wilkerson avec lequel elle a partagé sa vie depuis très longtemps, mérite une part de sa richesse. Les héritiers de Franklin sont impliqués dans une querelle juridique avec Willie Wilkerson, un pompier âgé de 71 ans, qui a rencontré Aretha Franklin à Detroit lors d'une rencontre avec des fans dans les années 1980. C'était à cette époque qu’ils ont commencé leur relation.

Leur engagement a été rompu il y a sept ans, cependant ils ont continué à se fréquenter jusqu'à ce que Franklin succombe au cancer du pancréas. Deux des fils de la chanteuse de Soul, Edward âgé de 62 ans, et Clarence de 63 ans, ont reconnu qu’il méritait une partie de la fortune de leur mère car ils étaient ensemble depuis longtemps. Kecalf et Ted White Jr., âgés respectivement de 48 et 54 ans, quant à eux ont affirmé que Wilkerson avait utilisé leur mère et ne voulait que sa fortune.

De plus, de nombreux experts ont été stupéfaits du fait qu’Aretha Franklin n’ait laissé aucune disposition sur sa succession. La fortune de Franklin pourrait prendre des années avant d'être traitée. Cependant, l'avocat Don Wilson, a déclaré que la chanteuse souhaitait que le partage de ses biens ne soit pas diffusé publiquement. La loi du Michigan stipule toutefois qu’en l’absence d’un testament, sa fortune reviendra à ses quatre enfants à parts égales.

Source: Techtimes.com