Son « délit » est d’avoir fait pipi au lit, Yanis âgé tout juste de 5 ans a été cruellement puni par son beau-père. Le corps du petit garçon a été retrouvé à 200 mètres du domicile de l’homme âgé d’une trentaine d’année, près du bord d'un canal d’une ville de la commune d'Aire-sur-la-Lys, dans le Pas-de-Calais. Le drame s’est produit dans la nuit du dimanche à lundi vers 2h45.

Arrivés sur les lieux de l’incident, les équipes du CODIS (Centre opérationnel départemental d'incendie et de sauvetage) n’ont pu que constater le corps sans vie du garçon qui aurait succombé à un arrêt cardiaque. La police a déclaré avoir été alertée par le beau-père disant que l'enfant était inconscient. Le couple a été interrogé pour  «violence volontaire causant la mort sans intention de la donner» et placé en garde à vue. Des informations données par des médias ont permis de savoir que Yanis avait un nez cassé et des traces de vieilles blessures.

Patrick Leleu, le procureur de Saint-Omer, a indiqué qu’il s’agissait d’une « sanction-punition » de l’enfant pour avoir fait pipi au lit, en faisant sortir l'enfant au milieu de la nuit. L'autopsie pratiquée dans l’après-midi de lundi a révélé que l'enfant a succombé à des suites d’un traumatisme crânien provoqué par des violences volontaires. Selon la police, c’est le beau-père sur son vélo qui forçait l'enfant à courir en tournant autour de la maison. Il a cependant admis que Yanis souffrait d'énurésie.

Les voisins du couple ont décrit les parents de Yanis comme des gens ordinaires, disant qu'ils n'étaient pas au courant de violence envers l'enfant. Un homme pas très bavard et la maman âgée de 22 ans polie et discrète, une brève description des riverains. Un compte Facebook en mémoire de Yanis a été créé par Guillaume et Mélanie C, l'oncle et la tante de son père biologique pour recueillir éventuellement des fonds pour ses funérailles.

Source: www.rt.com