La police enquête sur la mort par noyade d’un petit garçon âgé de 9 ans. Il y aurait un lien entre son décès et la chasse aux Pokémons. Le drame se serait produit dans un bateau d'aviron quand le garçonnet est tombé dans l'eau et s’est noyé à mort.

Toujours selon la police locale, deux garçons âgés tous deux de 9 ans se trouvaient sur des bateaux d'aviron dans une rivière située dans le sud du Brésil où ils jouaient au Pokemon Go. Une version des événements relatés dans un rapport militaire initial des autorités montre que les garçons étaient à la chasse des caractères Pokemon au moment des faits, d’après les médias. Cela a pourtant été nié par les parents de la victime qui affirment que sur le téléphone tactile Alcatel One qui appartenait à l'enfant survivant n’était pas installé l’application.

Cependant, cette hypothèse n’est pas exclue par les autorités locales qui renchérissent que si lien entre l’application et le décès de l’enfant est prouvé, elles n’hésiteraient pas à poursuivre le fabricant du jeu mobile populaire qui n’a pas de restrictions d’âge et a déjà causé des accidents dans le monde entier. Antônio Carlos Ractz, chef de la police civile de la ville d’Imbé, Rio Grande do Sul, a déclaré que le smartphone saisi n'avait effectivement pas l'application pour le jeu. « Nous enquêtons si oui ou non il avait été installé», a-t-il ajouté.

L’application Pokemon Go, téléchargée plus de 100 millions de fois, utilise la réalité augmentée et la cartographie Google pour faire apparaître des personnages animés dans le monde réel. Les joueurs voient des créatures superposées sur le paysage réel à proximité qu'ils voient à travers une caméra de téléphone mobile.

Source: www.mirror.co.uk