Avis de Décès - ADD

10 février 2017

Pas-de-Calais : Punition mortelle pour un petit garçon

Son « délit » est d’avoir fait pipi au lit, Yanis âgé tout juste de 5 ans a été cruellement puni par son beau-père. Le corps du petit garçon a été retrouvé à 200 mètres du domicile de l’homme âgé d’une trentaine d’année, près du bord d'un canal d’une ville de la commune d'Aire-sur-la-Lys, dans le Pas-de-Calais. Le drame s’est produit dans la nuit du dimanche à lundi vers 2h45.

Arrivés sur les lieux de l’incident, les équipes du CODIS (Centre opérationnel départemental d'incendie et de sauvetage) n’ont pu que constater le corps sans vie du garçon qui aurait succombé à un arrêt cardiaque. La police a déclaré avoir été alertée par le beau-père disant que l'enfant était inconscient. Le couple a été interrogé pour  «violence volontaire causant la mort sans intention de la donner» et placé en garde à vue. Des informations données par des médias ont permis de savoir que Yanis avait un nez cassé et des traces de vieilles blessures.

Patrick Leleu, le procureur de Saint-Omer, a indiqué qu’il s’agissait d’une « sanction-punition » de l’enfant pour avoir fait pipi au lit, en faisant sortir l'enfant au milieu de la nuit. L'autopsie pratiquée dans l’après-midi de lundi a révélé que l'enfant a succombé à des suites d’un traumatisme crânien provoqué par des violences volontaires. Selon la police, c’est le beau-père sur son vélo qui forçait l'enfant à courir en tournant autour de la maison. Il a cependant admis que Yanis souffrait d'énurésie.

Les voisins du couple ont décrit les parents de Yanis comme des gens ordinaires, disant qu'ils n'étaient pas au courant de violence envers l'enfant. Un homme pas très bavard et la maman âgée de 22 ans polie et discrète, une brève description des riverains. Un compte Facebook en mémoire de Yanis a été créé par Guillaume et Mélanie C, l'oncle et la tante de son père biologique pour recueillir éventuellement des fonds pour ses funérailles.

Source: www.rt.com

Posté par deces à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


12 janvier 2017

Un homme mort d’une overdose de sodium

Peter Maynard âgé de 56 ans de Kemsing dans le Kent était persuadé qu’il allait mourir sans prendre de sel de mer tous les jours. Si son épouse Emma a essayé de cacher l’assaisonnement, il a toujours trouvé le moyen d’en prendre quotidiennement, ce qui a été fatal pour lui.

Le quinquagénaire a succombé à une overdose de sodium. Lors de son admission à l'Hôpital universitaire Princess Royal à Farnborough, dans le Kent, le niveau du sodium dans son sang est de 191, si le niveau normal est de 140. L’enquête a rapporté que Maynard serait mort de causes naturelles. Toujours selon l’enquête, le niveau de sodium dans son sang était extrêmement élevé qu’un excès de liquide s’est formé dans son cerveau.

Souffrant d’un certain nombre de problèmes de santé, Peter Maynard croyait pertinemment que le fait de ne pas prendre du sel de mer tous les jours lui serait fatal. Avant sa disparition, il avait également souffert de convulsions à l'hôpital le 2 octobre dernier. Son épouse, Emma, ​​a déclaré à l'audience à Gravesend qu'elle ne pouvait pas expliquer son obsession avec le condiment. Elle a indiqué à Roger Hatch, coroner de North Kent, que le défunt ne saurait jamais saupoudrer de sel sur sa nourriture, mais croyait que sans cela, il pourrait en mourir.

«La dernière fois qu'il en a pris, je lui ai dit ne pas pouvoir le regarder en prendre parce que je ne peux pas être tenue responsable de ce qui lui arriverait», a-t-elle déclaré, selon la Chronique Sevenoaks, mais son défunt mari le répondait toujours en disant que rien ne lui arriverait, qu’il savait ce qu’il faisait. M. Maynard souffrait de pneumonie et avait une histoire médicale étendue incluant le traitement pour l'épilepsie et la schizophrénie, aussi bien qu'un désordre aigu de la dépression. La cause du décès a été rendue, il s’agirait d’un excès de liquide dans le cerveau en conséquence d'une hypernémie aiguë, une concentration excessive de sodium dans le corps. M. Hatch a conclu le décès de M. Maynard comme étant dû à des causes naturelles.

Source: www.dailymail.co.uk

Posté par deces à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 décembre 2016

Société japonaise: Mise en place d’un plan pour s’attaquer à la mort par le surmenage

L’agence de publicité Dentsu divulgue un plan en huit points pour améliorer son environnement de travail après le suicide d'un employé.

Le géant japonais de la publicité Dentsu Inc. a annoncé que lumières dans leurs bureaux s’éteindront à 22 heures et ordonnerait aux employés de prendre des vacances régulièrement. Une solution prise à la suite du suicide d'un employé qui a déclenché une enquête criminelle du gouvernement. Afin d’améliorer l’environnement de travail, un plan en huit points en guise de mesures à prendre a été révélé jeudi au milieu d'une discussion au Japon sur la réduction de l'éthique de travail extrême au sein de nombreux bureaux d'entreprise.

Le jour de Noël de l’année dernière, une femme âgée de 24 ans travaillant pour Dentsu a sauté d'un dortoir d'entreprise après avoir enregistré plus de 100 heures supplémentaires dans le mois précédant sa mort. Le suicide a été reconnu par les responsables comme étant un cas de karoshi - un terme japonais signifiant la mort par le surmenage - et a conduit les inspecteurs à fouiller les bureaux de Dentsu en octobre dernier pour vérifier si les pratiques de travail illégales étaient répandues. La procédure pénale continue et aucune accusation n'a été déposée.

Selon la firme japonaise, le plan annoncé devrait «redéfinir la culture de l’entreprise» pour assurer de meilleures conditions pour les employés. Ces dernières semaines, les heures supplémentaires ont été réduites et certains principes encourageant le travail acharné conçu par un ancien président, Hideo Yoshida, vont être vus supprimer. Ces principes, écrits en 1951 et précédemment présentés dans des cahiers délivrés aux employés, incluent un texte encourageant les employés de ne jamais abandonner une tâche : « Ne lâche pas, même si tu en meurs».

Le Premier ministre Shinzo Abe a ordonné un examen des pratiques de travail, en essayant de les rendre plus faciles pour les personnes qui s'occupent d'enfants ou de parents âgés afin de garder des emplois réguliers. Près de 23% des entreprises japonaises ont rapporté que certains employés travaillaient plus de 80 heures supplémentaires par mois. Il a indiqué que sur les quelques 24 000 suicides rapportés au Japon l'année dernière, 2 159 pourraient être liés à des problèmes en milieu de travail.

Les experts du monde du travail disent que le surmenage est enraciné dans de nombreuses entreprises et Dentsu n'est pas un cas particulier. Toshihiro Matsumoto, un consultant en travail, a déclaré jeudi que la réponse de Dentsu était un pas en avant, tout en exprimant toutefois son septicisme par rapport au fait si elle mènerait à une refonte à long terme de sa culture. « Éteindre les lumières de bureau n'est pas une solution fondamentale au problème », a-t-il dit.

Ce n'est pas la première fois que Dentsu est accusé d'imposer de longues heures de travail. Un jeune employé de Dentsu s’est suicidé en 1991 et, en 2000, la Cour suprême a jugé Dentsu responsable de sa mort. D'autres entreprises japonaises ont dû faire face à des problèmes similaires. Le suicide d'un employé d'un restaurant de la chaîne exploité par Watami Co. en 2008 a conduit la société à régler 130 millions de yens (1,1 million de dollars) à la famille du défunt.

Source: www.wsj.com

Posté par deces à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 décembre 2016

Kenya : Un éléphant piétine à mort un touriste belge

C’est à proximité de la célèbre réserve animalière du Masaï Mara que le drame s’est produit. Un touriste belge a été piétiné à mort par un éléphant, a déclaré la police locale. Selon un officier de police sous couvert d'anonymat, l’homme a été grièvement blessé par l'éléphant et a malheureusement succombé à ses blessures au Centre de santé Talek.

Il s’agirait du second accident en un mois dans le pays. D’après le quotidien kényan The Standard, un autre accident similaire a coûté la vie à un élève kenyan du secondaire mardi dernier, tué par un éléphant, sur le chemin de l'école. Par ailleurs, un italien a été lui aussi écrasé par un éléphant dans le parc national de Tsavo situé au sud-est du Kenya, alors qu'il essayait de prendre une photo du mammouth.

Le Kenya Wildlife Service (KWS) a déclaré dans un communiqué mercredi qu'une sécheresse féroce saisissant le pays poussait la faune à se retirer loin de leurs habitats traditionnels à la recherche de nourriture et d'eau, les mettant de plus en plus en contact avec les humains. «Des cas enregistrés par le KWS montrent une augmentation des incidents signalés par rapport aux années précédentes, les plus notables étant les attaques contre les personnes, la destruction des biens, la prédation du bétail et les ravages des cultures». Le KWS a averti que ces interactions étaient susceptibles d'augmenter et a appelé à la prudence dans les zones considérées à haut risque.

Source: www.dailymail.co.uk

Posté par deces à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 novembre 2016

Facebook : Deux millions d’utilisateurs signalés morts par erreur

images facebookDeux millions d’utilisateurs dont le profil du fondateur et PDG Mark Zuckerberg ont été touchés par la terrible erreur relatant leur décès. Le groupe américain présente toutes ses excuses pour ces fausses commémorations.

Il n’est toutefois pas rare de voir des canulars, de fausses histoires de décès provoquant un bug sur les réseaux sociaux, mais cette fois-ci, c’est Facebook lui-même qui a commencé à signaler la disparition de ces membres bel et bien vivants. De nombreux utilisateurs ont été accueillis par un message en hommage des amis ou de la famille en visitant leurs profils si d’autres ont vu leurs propres comptes commémorés. Reconnaissant l’erreur, le géant du réseau social s’est excusé de la « terrible erreur ».

Des liens menaient les avertissements erronés vers des formulaires permettant de modifier les principaux comptes des utilisateurs des réseaux sociaux en des mémoriaux en ligne après leur mort. Près de deux millions de mémoriaux ont été affichés sur des pages de profil provoquant des confusions, chocs et des larmes, selon les médias américains. A présent, le bug semble avoir été résolu.

Source: www.indianexpress.com

Posté par deces à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 octobre 2016

Un bébé mordu à mort par un chien

Un bébé âgé de 4 mois a été arraché des bras de sa mère par un chien. Le petit garçon a été mordu par l’animal et a malheureusement succombé à ses blessures, rapporte une enquête.

Archie Joe Darby est décédé après avoir été mordu par un chien dans une maison de Harwich Road à Colchester, Essex, le 13 Octobre dernier. Un examen post-mortem a révélé que le bébé est mort de graves blessures subies à la tête compatibles à une attaque de chien, une information lors d’une audience à la cour d'Essex coroner à Chelmsford vendredi.

Daniel-Jay, son frère âgé de 22 mois et sa mère ont, quant à eux, subi des blessures légères. L’officier du coroner David Dinnell a indiqué qu’Archie Darby était un bébé âgé de quatre mois, se trouvait dans les bras de sa mère quand le chien a attaqué la famille. Il a été arraché des bras de sa mère au moment des faits. A leur arrivée, les équipes de secours ont tenté de ranimer Archie, en vain. Il a été déclaré mort à 16h02 sur les lieux du drame.

Un examen post-mortem a été effectué à l'hôpital Great Ormond Street à Londres le mercredi 19 Octobre dernier et a donné la cause médicale provisoire de la mort comme étant des blessures graves à la tête. Selon la police d’Essex, le chien considéré comme étant un type de bull terrier Staffordshire, a été réprimé avec le consentement de son propriétaire qui n’est autre que la tante même d’Archie, Clare Ferdinand âgée de 31 ans. L’incident n’a pas été traité par la police comme une enquête criminelle. Une enquête a été ouverte et ajournée jusqu'à l’audience complète le 5 Décembre prochain.

Source: www.standard.co.uk

Posté par deces à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 septembre 2016

Décès célébrités : Canular sur les réseaux sociaux

De Jaden Smith, en passant par Paul McCartney à Lady Gaga, les canulars sur les décès des célébrités sont de plus en plus élaborés.

Jaden Smith a été la cible une fois de plus d’un canular de mort ignoble. Le fils de l’acteur Will Smith et l'actrice Jada Pinkett Smith a fait l'objet de rumeurs cruelles qu'il se serait suicidé, avec une «vidéo» téléchargée sur Facebook qui le montrerait dire au revoir à ses parents. Mais l'acteur n’est pas la première célébrité à être la cible de telles fausses rumeurs de disparition. Voici quelques-unes des stars qui, eux aussi, ont été déclarés morts alors qu’ils sont toujours en vie.

Sylvester Stallone, lui aussi, en était victime. Cependant, il a posté une photo amusante sur la toile afin de montrer qu’il est bien en vie. Une photo de lui qui levait les poings avec Sergey "Krusher" Kovzalev.

Paul McCartney peut avoir été la première grande célébrité à faire l'objet de canular de ce genre. D’après les rumeurs, la star serait décédée en 1966 et aurait été remplacée par un sosie. Bel et bien évidemment en vie, cela n'a pas empêché les théories du complot sur sa mort qui cirvulent en ligne. En 2012, il a été à nouveau victime d'un second canular sur son décès,  quand un faux Tweet « RIP Paul McCartney » a circulé sur le réseau social.  

L’acteur hollywoodien Robert Redford en a également été victime. Un tweet a rapporté qu’il était mort après une terrible d’une voiturette de golf à Santa Monica, en Californie. La rumeur sur son décès a été démentie par Cindi Berger qui a déclaré avoir parlé avec lui juste après le mauvais canular.  

Plutôt cette année, de fausses nouvelles du décès de Lady Gaga se sont propagées sur les réseaux sociaux, provoquant la colère de ses fans. Un million de « likes » a été enregistré sur la page Facebook nommée «R.I.P. Lady Gaga ».

Source: www.mirror.co.uk

Posté par deces à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 septembre 2016

Enquête sur la mort par asphyxie auto-érotique d’un homme

Une enquête a été menée sur le décès d’un homme âgé de 41 ans nommé Graham Egan par asphyxie auto-érotique, une pratique sexuelle liée à la privation d’oxygène dans le but d’augmenter la sensation orgastique pendant la stimulation sexuelle, qui peut être mortelle.

Graham Egan de Kenilworth Road, Rathmines, a été retrouvé inconscient dans un hangar derrière sa maison le 23 Janvier de l'année dernière. Son partenaire, Alan Bigley, a déclaré à la Cour du coroner de Dublin que le couple, qui était ensemble depuis 11 ans, avait dîné la veille du drame et s’est assis pour regarder la télévision, ajoutant qu’il est allé au lit peu après minuit. « Graham a dit qu'il allait se rendre dans le hangar, utilisé comme salle de jeux secrète, pour se détendre. »,  a-t-il déclaré.

A son réveil à 4h40, Bigley qui n’a pas trouvé son partenaire au lit a décidé de se rendre dans le hangar où il trouve Graham Egan sans réaction, portant un masque à gaz avec des jouets sexuels à ses côtés. Alan Bigley a immédiatement appelé les services d’urgence qui ont transporté Egan à l'hôpital St James. Ce dernier, en arrêt cardiaque, ne respirait plus arrivé dans l’établissement. D’après Gda Conor Brady, l'homme avait été trouvé dans une structure en béton qui semblait être spécialement conçu pour l'activité sexuelle.

Une autopsie a été effectuée par le professeur pathologiste Marie Cassidy qui a trouvé que Graham Egan avait inhalé le contenu gastrique après un récent repas. Selon l’enquête, il avait été diagnostiqué avec un problème de reflux acide, un mois avant son décès. Des preuves de médicaments dans le domaine thérapeutique avaient pu causer de la somnolence et un taux d'alcool très modéré, a déclaré le professeur Cassidy, ajoutant que le masque a été utilisé pour produire un état hypoxique pour produire une réponse sexuelle accrue, cependant si quelque chose se passe mal, il peut être mortel. L'enquête entendue, le coroner Dr Myra Cullinane a rendu un verdict de mort par mésaventure, bien que ce ne fut pas un comportement inhabituel pour Egan.

Source: www.independent.ie

Posté par deces à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 août 2016

Lien avec Pokemon Go : enquête sur la mort par noyade d’un garçon de 9 ans

La police enquête sur la mort par noyade d’un petit garçon âgé de 9 ans. Il y aurait un lien entre son décès et la chasse aux Pokémons. Le drame se serait produit dans un bateau d'aviron quand le garçonnet est tombé dans l'eau et s’est noyé à mort.

Toujours selon la police locale, deux garçons âgés tous deux de 9 ans se trouvaient sur des bateaux d'aviron dans une rivière située dans le sud du Brésil où ils jouaient au Pokemon Go. Une version des événements relatés dans un rapport militaire initial des autorités montre que les garçons étaient à la chasse des caractères Pokemon au moment des faits, d’après les médias. Cela a pourtant été nié par les parents de la victime qui affirment que sur le téléphone tactile Alcatel One qui appartenait à l'enfant survivant n’était pas installé l’application.

Cependant, cette hypothèse n’est pas exclue par les autorités locales qui renchérissent que si lien entre l’application et le décès de l’enfant est prouvé, elles n’hésiteraient pas à poursuivre le fabricant du jeu mobile populaire qui n’a pas de restrictions d’âge et a déjà causé des accidents dans le monde entier. Antônio Carlos Ractz, chef de la police civile de la ville d’Imbé, Rio Grande do Sul, a déclaré que le smartphone saisi n'avait effectivement pas l'application pour le jeu. « Nous enquêtons si oui ou non il avait été installé», a-t-il ajouté.

L’application Pokemon Go, téléchargée plus de 100 millions de fois, utilise la réalité augmentée et la cartographie Google pour faire apparaître des personnages animés dans le monde réel. Les joueurs voient des créatures superposées sur le paysage réel à proximité qu'ils voient à travers une caméra de téléphone mobile.

Source: www.mirror.co.uk

Posté par deces à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 juillet 2016

La mère du taureau, qui a tué le matador espagnol Victor Barrio, sera abattue

Un coup de corne du taureau baptisé Lorenzo a coûté la vie au matador espagnol Victor Barrio dans l’arène de Teruel. L’Espagne est totalement sous le choc depuis le samedi 9 juillet 2016, il s’agirait de la première issue fatale depuis une trentaine d’années. Dans la tentative de tuer la lignée de la mère du taureau « assassin », elle sera abattue.

Le matador Victor Barrio, âgé de 29 ans, a été fatalement encorné à la cuisse et la poitrine dans l’arène de Teruel. En dépit d'une protestation de la part des militants des droits des animaux, la mère du taureau assassin baptisée Lorenza ne sera pas épargnée. Les hashtags #SalvemosALorenza (#SaveLorenza) ont été lancés sur la toile, puisque les mères de taureaux « assassins » sont systématiquement abattus selon les coutumes espagnoles.

Le taureau qui a tué Victor est censé avoir été déjà tué. Certains journaux espagnols ont rapporté que Lorenza est déjà morte de vieillesse. Le groupe de défense des animaux Pacma a indiqué vouloir mettre fin à cette pratique : «Nous rejetons les traditions fondées sur la violence de vengeance et de sang. La mère de Lorenzo sera envoyée à l'abattage pour mettre fin à sa lignée. «Aucun rituel, coutume ou tradition basés sur la succession de décès, nourris par le sang ou la haine, ne peuvent être une bonne chose pour toute société. Nous ne connaissons qu'une seule fin éthique à tout cela: l'abolition totale de toutes les corridas. », a ajouté Pacma.

Les funérailles de Barrio ont eu lieu le lendemain du drame avec des gens qui criaient dans la rue « Torero, torero», comme le cercueil a été transporté d'un corbillard à une église San Bartolome dans le centre-ville de Sepulveda, où Barrio a vécu. La tragédie a été diffusée en direct à la télévision et les nouvelles de sa mort ont suscité la réaction généralisée à travers toute l'Espagne. Les équipes médicales se trouvaient à proximité de Barrio au moment des faits et l’ont immédiatement transporté dans l'infirmerie de l'arène où il succombe à ses blessures graves. Il est le premier matador professionnel tué pendant une corrida en Espagne depuis près de 21 ans, après que le Français José Cubero Yiyo ait été mortellement encorné en 1985 à Madrid. Le Roi Felipe VI et le premier ministre par intérim Mariano Rajoy ont exprimé leurs condoléances.

Source: www.metro.co.uk

Posté par deces à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,